Chez papi et mamie

Chez papi et mamie à Montpellier, il y a… un poisson orange enterré près d’un arbre, le trésor de guerre du chien de famille au pied de la croix, un parc de voitures digne d’une multinationale,

des pots de terre cuite un peu partout, la tête à l’envers, car « il faut vider les capacités pour éviter les moustiques », des bouteilles en plastique remplies d’eau qui se tiennent droites comme des i dans tout le jardin, car « c’est une méthode ancestrale pour faire fuir les chats », des aloe vera un peu partout, car « c’est parfait pour toutes les petites plaies de peau », un chien de luxe dans une niche digne d’un palace construite des mains de papi dans le vieux lit de la grand-mère, un héron en plastique qui surveille la mare, car « ça fait fuir les autres hérons qui viennent pêcher les poissons », des bouteilles de gaz et des grilles de barbecue, car « c’est plus pratique le barbec pour cuire la viande », des fleurs sauvages, des enfants qui jouent…

Chez papi et mamie à Montpellier, c’est toujours un peu folklorique, mais c’est là qu’est la famille, et c’est bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *